Cauchemar

24 mars 2016

Apprenti sorcier

24 mars 2016

La spirale infernale

24 mars 2016
IMG_20151122_124851
IMG_20160211_182423
Fichier_001 (1)

Je le sentais que l’année s’annonçait compliquée, je le sentais ! Je ne suis pas superstitieuse, loin de là, par contre j’ai déjà eu quelques fois l’occasion d’expérimenter la loi des séries. Il y a trois ans déjà, lors de la première année de collectivité de mes deux filles (pourquoi en même temps, c’est un peu tenter le diable, j’en conviens), où la pédiatre est devenue ma plus fidèle amie au rythme d’une à deux visites par semaine. Cela m’avait également permis de me lier avec tous les employés de la pharmacie du quartier, pourtant de la taille d’un supermarché respectable. On venait d’emménager dans le coin, ce n’était pas plus mal. Bref, cette année là, on a tout eu, de la luxation du coude à la méningite (pour moi la méningite, histoire d’être en forme, comme je tenais encore debout, ça a été radical), en passant par une dizaine d’otites, quelques laryngites et autant de bronchites, et bien sûr la gastro, on s’est régalés. Un long tunnel.

Puis nous avons eu deux années de répit (relatif parce qu’on en a profité pour faire le troisième, pas peur), juste les microbes habituels, la routine.

Et puis cette année, nouveau déménagement, et premier mercredi de la rentrée, on a attaqué par le décollement d’un ongle de pied dans la porte de l’ascenseur pour une de mes filles, et à ce moment là une petite sonnette a tinté dans ma tête et je me suis dit c’est reparti. Et bien j’avais raison, je commence à connaître Trousseau comme ma poche, bien mieux que mon business plan… J’en suis au stade où je ne dors sur mes deux oreilles que pendant les périodes où ils sont sous antibiotiques, et j’envisage chaque retour à la collectivité comme l’annonce certaine de nuits hachées et d’une visite à mon très cher pédiatre. Qui d’ailleurs murmure très bien à l’oreille des pharmaciens londoniens le 31 décembre. Je l’aime.

Moralité : j’aurais dû faire médecine, j’aurais fait ma propre fortune.

Leave a comment