Jurassik Park

3 décembre 2015

Etat d’âme

3 décembre 2015

Combat de catch

3 décembre 2015
IMG_20151011_145413
IMG_20150617_143055
IMG_5790

Mon petit dernier, 18 mois, a un physique que l’on pourrait qualifier de cubique félin. Quand on le voit, on pense immédiatement à un pilier de rugby une panthère se déplaçant avec grasse grâce et légèreté. On n’a toujours pas pu constater la couleur de son cou, mais on ne perd pas espoir.

Il est en général très jovial, toujours de bonne humeur, à faire des blagues, danser, vouloir des câlins et jouer.

SAUF quand on a dépassé les bornes des limites de la fatigue. Là il se transforme, se met à hurler pleurer et à se débattre violement jusqu’à ce qu’il s’endorme. Mais ce ne sont pas que des hurlements, il y a toute une attitude corporelle nous permettant de comprendre que bon là…c’est foutu. C’est donc comme ça que je l’ai récupéré mercredi dernier, bronchiolité et épuisé, à bout de nerfs, voulant être dans mes bras mais se jetant en arrière avec une bonne dose d’énergie, manquant de tomber par terre ou de s’assommer sur le mur le plus proche, voulant son doudou pour le jeter immédiatement et le redemander pour le rejeter à nouveau, etc…je pense que vous avez compris. J’ai donc mis 4 heures à le faire sombrer dans un sommeil profond, parce que sa toux le réveillait systématiquement que bout de 40 secondes de sommeil. Le meilleur moment fût la mise en body / gigoteuse, avec immobilisation partielle de certaines parties du corps le temps d’enfiler une manche, un vrai bonheur.

Tout ça pour dire qu’il a bien justifié son physique, il a de la force le bougre, c’est pas que du gras.

 

Il lui manque plus que la barbe ! Ha ha

Leave a comment